Nazca ou comment j’ai vraiment eu peur en avion

De Paracas je reprends le car (toujours mon Cruz del Sur VIP) jusqu’à Nazca.

Depuis mon arrivée au Pérou et ma découverte des crânes déformés de la civilisation Nazca au Musée d’anthropologie j’ai hâte de découvrir leur environnement. La ville se situe dans les terres en plein milieu du désert. Pas une seule trace de végétation sur les montagnes c’est uniquement jaune, sec et brûlant.

Au programme de cette journée à Nazca : uniquement le vol au dessus des lignes. Le musée sur la civilisation Nazca est fermé pour travaux et le cimetière avec des momies exposées aussi. Tant pis, de toute façon je venais surtout là pour les sensations fortes du vol, soyons honnêtes. Je ne peux pas rester je veux absolument partir faire le Trek du Salkantay (au départ de Cusco jusqu’au Machu Pichu) qui démarre trois jours plus tard, et je veux me réhabituer à l’altitude avant.

J’ai pré réservé mon vol avec la compagnie Aero Paracas, l’une des deux plus sûres, dans mon hostel de Paracas. Ils viennent me chercher dès l’arrivée du bus pour m’amener avec un couple de néerlandais directement à l’aérodrome. On se prépare, on attend… Il y a au moins une dizaine d’entreprises qui proposent ces tours, et les décollages sont calibrés à la minute près pour que les avions ne se croisent pas. Rassurant. En attendant qu’on embarque, je m’enfile des anti vomitifs comme si c’était des m&m’s.

Et tout à coup, après avoir signé au moins trois feuilles de décharges, c’est parti ! Le jeune homme ci-dessus c’est le copilote. Il a l’air d’avoir 16 ans, ça m’inquiète un peu. Le pilote doit avoir mon âge, donc tout jeune aussi. Hehe le stress monte. Ils commencent par rigoler en disant qu’il n’y a pas de manœuvre d’urgence à connaître dans cet avion. Il y en revanche deux sacs à vomi par personne et en cas de malaise ils mettront de l’alcool très fort sur des mouchoirs. On est 5 touristes. On reçoit chacun un plan des figures qu’on va observer et le pilote explique que comme on va se pencher à 90 degrés de chaque côté pour chaque figure les malaises sont fréquents, surtout qu’il n’y a pas de contrôle de la pression.

Donc j’essaie un peu de justifier la qualité de mes photos : à chaque virage j’avais l’impression que mes organes tombaient tous, impossible de se pencher pour voir quand l’avion n’est pas de son côté. Je me suis concentrée à chercher les dauphins. Mon astuce pour éviter le mal de mer a fonctionné même sur les dunes.

La vue est extraordinaire au dessus du désert.

Les figures ont été découvertes par un scientifique américain lors d’un trajet en avion… Par hasard en 1939. Il cherchait à identifier des anciens canaux d’irrigation dans cette région désertique. Les geoglyphes (leur nom officiel) sont aujourd’hui classées au Patrimoine Mondial de l’Unesco. Ils sont constitués de 800 lignes droites de plusieurs centaines de mètres , de 300 figures géométriques et de 70 dessins d’animaux de plantes ou d’humains.

D’après la source scientifique que constitue le Lonely Planet, les lignes auraient été tracées en enlevant les pierres sombres brûlées par le soleil, pour révéler un sol plus clair en dessous. Elles auraient été tracées en 450 avant JC, et auraient constitué un calendrier astronomique. D’autres disent que c’est un culte à la montagne, à l’eau et à la fertilité. Le mystère est complet, comme pour les menhirs de Carnac (et si c’était lié ??). Sur certaines des photos ci dessous il faut regarder quelques secondes avant de voir les formes…

Mon préféré, l’extraterrestre


Une réflexion sur “Nazca ou comment j’ai vraiment eu peur en avion

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s